Tout savoir sur le métier de directeur commercial

Actualités
Accueil Ressources Tout savoir sur le métier de directeur commercial

Le pôle commercial est l’un des secteurs indispensables au bon fonctionnement d’une entreprise. Dans les grandes entreprises, il est supervisé par le directeur commercial. Responsable de la relation client et des activités marketing, il dirige une équipe et élabore de nombreuses actions commerciales. Découvrez ses missions, les différents critères de ce métier et quelle formation choisir pour l’exercer.

Le rôle du directeur commercial

Le poste de directeur commercial est généralement présent dans de grandes entreprises. Il siège au comité de direction car sa fonction exige de hautes responsabilités. Grande distribution, restauration, domaine du luxe : des entreprises de différents domaines peuvent avoir besoin des compétences d’un directeur commercial. La santé financière et la pérennité des activités de l’entreprise reposent en grande partie sur son travail.

Ce métier se compose de tâches très variées, demandant au directeur commercial une parfaite connaissance du secteur où il exerce ainsi qu’une très grande réactivité.

Voici une liste non exhaustive des missions qu’il peut devoir mener au quotidien :

  • Il met en place une stratégie commerciale, doit s’assurer de trouver de nouveaux clients, d’améliorer la rentabilité de la société, fidéliser les clients déjà présents, augmenter leur satisfaction et préparer le lancement de nouveaux services ou produits.
  • Il met en œuvre des actions liées à sa stratégie et définit des objectifs à court ou long terme.
  • Il a pour but d’améliorer les bénéfices et le chiffre d’affaires de la société grâce à sa stratégie.
  • Il dirige l’équipe commerciale en répartissant les tâches, en motivant les salariés et en coordonnant les différents intervenants afin d’assurer un travail de qualité.
  • Il suit le processus commercial du début à la fin. Il participe parfois à l’élaboration du produit, à sa promotion et surveille toute la campagne liée à ce projet, jusqu’au service après-vente et le taux de satisfaction de la clientèle.
  • Il effectue une veille concurrentielle afin d’évaluer les points à améliorer dans sa politique commerciale. Il se tient également au courant des dernières tendances et nouveautés dans son secteur et dans le domaine du marketing.

Le directeur commercial collabore régulièrement avec le pôle communication, le responsable merchandising, le directeur marketing ou encore le responsable marketing digital.

Ses nombreuses responsabilités peuvent l’obliger à devoir travailler sur une grande amplitude horaire. Il doit souvent effectuer des déplacements, parfois à l’étranger.

Les qualités du directeur commercial

La principale qualité pour exercer ce métier demeure le leadership. Occuper une fonction de directeur signifie avoir du personnel sous son commandement et devoir se faire respecter tout en étant à l’écoute.

Le directeur commercial sait montrer une parfaite résistance au stress : son poste exige beaucoup d’heures de travail et des prises de décisions rapides. Il doit être en mesure de s’adapter à n’importe quelle situation et trouver des solutions instantanément.

Rigoureux, il est organisé afin de gérer toutes les missions que sa hiérarchie lui confie. C’est aussi un moyen de diriger son équipe efficacement.

Enfin, le directeur commercial doit impérativement maîtriser l’anglais. En effet, de plus en plus d’entreprises s’ouvrent au marché international.

La rémunération et l’évolution du directeur commercial

Un directeur commercial junior commence bien souvent avec un salaire entre 3 500 € et 4 500 € bruts par mois. Après plusieurs années d’expérience, il peut atteindre annuellement une rémunération comprise entre 60 000 € et 80 000 € bruts. Les profils seniors arrivent parfois à percevoir une rémunération de plus de 100 000 € bruts par an, ce qui équivaut à 8 000 € bruts par mois. Le salaire d’un directeur commercial est bien souvent composé d’une part fixe et d’une part variable. Suivant les entreprises, il peut percevoir des bonus ou des primes sur objectif.

Suivant l’endroit où le directeur commercial exerce, il peut exister des différences salariales. Par exemple, 20 % d’augmentation sont constatés dans la région parisienne par rapport aux autres régions.

Le directeur commercial est, la plupart du temps, membre du comité de direction de l’entreprise. Il a donc peu de perspectives d’évolution étant donné qu’il est déjà à un niveau très haut dans la société. Néanmoins, des niveaux de hiérarchies existent au sein même de la fonction de directeur commercial. Après quelques années, il est possible d’accéder à d’autres promotions.

Les formations à suivre pour devenir directeur commercial

Un cursus long est une bonne indication pour devenir directeur commercial. Un niveau bac+5 est requis, dans le secteur du commerce ou du marketing. Vous pouvez suivre une formation dans une école de commerce ou dans une école d’ingénieur. Certaines formations sont indiquées pour exercer cette fonction, comme :

Il est important de souligner que le poste de directeur commercial nécessite une très grande expérience dans le commerce. En général, il faut compter 15 ans d’expérience sur le terrain, donc au moins la moitié avec la fonction de manager des équipes.

Afin d’acquérir de l’expérience plus rapidement, vous pouvez opter par une formation en alternance.

Directeur commercial est une perspective de carrière que vous envisagez ? Faites confiance à l’ESCGI pour vous proposer des formations qualitatives afin de démarrer votre vie professionnelle en toute sérénité.

 

 

L'ESGCI vous forme aux métiers du commerce et du marketing.
Pour en savoir plus, prenez rendez-vous avec l'un de nos conseillers !