Toutes les actualités de l'ESGCI

Le luxe : un secteur qui recrute

maketing du luxe secteur qui recrute

S’il est un secteur qui ne connaît pas la crise, c’est bien celui du luxe. Avec un chiffre d’affaires en constante hausse (212 milliards d’euros en 2012), cette branche d’activités est en plein essor et ne cesse de recruter. Sans doute dû à l'histoire et le rayonnement du secteur du luxe, réaliser des études spécialisées en Management et Marketing du Luxe est plus que jamais un pari gagnant.

La haute couture et le prêt-à-porter

Bien que les postes de stylistes et de directeurs artistiques soient très recherchés, l’industrie de la mode recrute plutôt des modélistes et des maquettistes. Les premiers, en façonnant les vêtements et les prototypes appelés moulages, concrétisent les idées des directeurs artistiques. Quant aux maquettistes, ils font partie intégrante du processus créatif. En réalisant une maquette à l’aide de pièces restructurées, de collages et de dessins, ils permettent de se faire une idée générale du vêtement. Le salaire varie en fonction de l’enseigne, mais en général, la rémunération tourne autour des 25 000 euros par an pour les nouveaux embauchés. Le secteur de la haute couture et du prêt-à-porter suit également les nouvelles tendances : le luxe se digitalise.

Du côté des merchandisers, développeurs et artisans

Le recrutement dans le secteur de la mode passe également par la coordination et le développement du produit. Il s’agit de postes et de métiers qui servent d’intermédiaires entre l’atelier et le studio. À ce titre, les développeurs, travaillant sous la tutelle des directeurs de collection, sont des profils très demandés dans le domaine du luxe. En ce qui concerne les merchandisers, ils sont nécessaires pour analyser les tendances du marché et ajuster les prix par rapport aux collections. Ce poste de plus en plus demandé nécessite de solides connaissances du marché. Il faut également être un excellent gestionnaire et connaître sur le bout des doigts le produit à commercialiser. Les artisans englobent les couturiers ainsi que les patronniers. Exerçant dans l’atelier de fabrication, leurs tâches consistent à façonner les patrons en se servant de moulages.

Et l’industrie cosmétique ?

Le luxe inclut également les cosmétiques et les parfums. À noter que leur partie industrielle emploie plus de 150 000 personnes dans l’Hexagone. Même si les ouvriers sont les principaux ciblés, les recrutements concernent de plus en plus les ouvriers qualifiés. Leur métier consiste essentiellement à superviser les lignes de fabrication. Un bac+2 est généralement demandé et les possibilités d’évolution sont nombreuses. Ce secteur en plein essor embauche aussi des agents de maîtrise (techniciens de laboratoire et de production), des ingénieurs et des cadres de différents secteur. Enfin, les métiers de l’image et les métiers du marketing sont demandés dans le secteur du luxe. La scénographie des boutiques et les visual merchandisers sont devenus incontournables pour se démarquer des concurrents.

16 /01

Prochaine JPO

Participez à la prochaine JPO

11 /12

Prochain concours

Participez au prochain concours